Petit Lexique Technique sur la Vidéoprotection

Vous trouverez ci-dessous un petit lexique  vous permettant de comprendre ce qui compose une installation de Vidéoprotection et les termes techniques s’y rapportant.

 

Vidéoprotection : C’est l’installation d’un système de caméras et d’un stockeur (enregistreur et traitement des images)

Vidéosurveillance : C’est le fait de confier à une société spécialisée et agréée, la surveillance des sites protégés par un système de vidéoprotection 24h/24,  7 jours/7, afin de prévenir en vue d’agir selon les consignes que vous aurez établies.

 

Analogique : Quand on parle de système analogique, on parle d’une vidéo représentant l’information comme un flux continu de données analogiques. Ce flux, basé sur le principe du balayage, est destiné à être affiché sur un écran de télévision. Il existe plusieurs normes pour la vidéo analogique. Les trois principales sont : PAL, NTSC, SECAM.

Coaxial : Un câble coaxial est utilisé en surveillance vidéo pour les branchements entre les différents éléments si le réseau n’est pas connecté en Wi-Fi. Il est constitué d’une âme en cuivre séparée d’une tresse par une épaisse couche d’isolant. En englobant l’âme, la tresse joue un rôle d’atténuant pour les interférences extérieures. En comparaison d’une paire torsadée, ce câble présente un meilleur rapport signal/bruit. C’est pourquoi il est utilisé pour des connexions réseaux à plus fort débit ou à des portées plus importantes.

FTP ou File Transfer Protocol : C’est un protocole de communication destiné à l’échange informatique de fichiers sur un réseau TCP/IP. Il peut héberger des fichiers tels que des images de surveillance vidéo qui sont de ce fait accessibles à distance. Il autorise également la copie de fichier d’un ordinateur à un autre du même réseau, il permet d’alimenter un site web, ou encore de supprimer ou de modifier des fichiers sur un ordinateur distant.

Identification (ID) : En matière de surveillance vidéo, l’identification est un nombre ou un nom présent dans le signal vidéo et permettant d’identifier ce film. Elle peut être visible ou invisible.

Réseau TCP/IP ou Transmission Control Protocol/Internet Protocol : C’est un protocole utilisé sur Internet pour transmettre des données entre deux appareils. Le protocole de transport (TCP) prend à sa charge l’ouverture et le contrôle de la liaison entre deux ordinateurs, un appareil et un ordinateur…. Puis le protocole d’adressage (IP) assure le routage des paquets de données. Il faut voir cela comme un langage universel permettant à deux machines de communiquer entre elles quel que soit leur système d’exploitation. Le réseau TCP/IP est utilisé en surveillance vidéo pour les échanges de données entre les caméras et un ordinateur, un routeur…

Surveillance vidéo en temps réel : Elle correspond à une prise d’images rapide par une caméra (25 images par secondes). Ces images sont au format Jpeg. Elles sont ensuite assemblées par un logiciel et transformées en vidéo au format AVI et disponibles instantanément sur un serveur FTP. Par le biais d’une connexion internet, il est possible de regarder cette vidéo en temps réel.

PTZ : Pan/Tilt/Zoom  qui veut dire incliner, pivoter, zoomer. (Dôme motorisé)

POE : Power Over Ethernet : fonction des caméras réseau, qui permet une alimentation électrique à partir du câble réseau

IP66 : Indice de Protection: Décrit l’ indice de protection d’appareils en ce qui concerne la pénétration de corps étrangers et d’humidité.

FPS : Frames Per Second : Unité pour la fréquence d’images des enregistrements vidéo de caméras ou d’enregistreurs.

Dyn DNS ou DDNS : Entrée de nom de domaine dynamique sur serveur: Service réseau, qui tient à disposition des adresses IP de ses clients dans une base de données et les actualise.

AUTOFOCUS : Fonctionnalité permettant à la caméra de se concentrer sur une partie précise de la zone filmée.

BANDE PASSANTE : C’est la largeur de fréquence d’un signal électrique (ou distance entre deux impulsions électrique), que l’on mesure en Hertz, et que votre caméra pourra supporter. Ces impulsions sont les images et les voix, que transmet votre caméra à votre enregistreur. Les caméras de surveillance assurent en moyenne un débit de 50 Hertz par seconde, ce débit, programmé par le fabriquant, permet la stabilité et la fiabilité du système de votre caméra.

DETECTEUR DE MOUVEMENT : C’est une fonction intelligente qui, grâce à la détection infrarouge (voir I INFRAROUGE) ainsi que la détection de chaleur, analyse l’environnement et se met à filmer dès que la caméra remarque un déplacement.

DVR/ PVR / DIGITAL VIDEO RECORDER / ENREGISTREUR : Enregistreur audio et vidéo, numérique, qui sera relié à votre décodeur (voir B BOX). Il est important de prêter attention à la capacité de votre DVR (Go), car il doit avoir une capacité de stockage adaptée à la quantité d’image que vous voulez stocker. C’est cet enregistreur qui vous permet de visionner à distance vos vidéos

POUCE /  » / PO : Le Pouce est une unité de mesure correspondante à 2,54 centimètres.

ZONE DE MASQUE : Prenant la forme d’un carré de couleur sombre, cette zone est paramétrable au niveau des caméras lorsqu’on souhaite cacher une partie de la vidéo. Généralement pour des questions d’intimité.

Voilà, nous espérons que cela vous éclairera un peu plus.

BUZITH Reynald